Une vie en black or white

Réalisation de l’affiche du film documentaire, écrit et réalisé par Alice Aterianus-Owanga. production : Princess M Productions / IGIS, 52′. Film projeté en avant première le 2 décembre à 18h à l’Institut Français de Libreville (Gabon).

Résumé :
Fan de Michael Jackson, Anicet convertit depuis le début des années 1990 sa passion pour le King de la Pop en une pratique rigoureuse de la danse et une création de spectacles populaires. Fondateur d’une troupe qui réunit des jeunes danseurs de la capitale, il est parvenu à acquérir une notoriété considérable auprès du public local et auprès de son entourage, et il a imposé une véritable reconnaissance sociale pour cette pratique autrefois stigmatisée. Toutefois, loin de s’arrêter aux limites du territoire national, Anicet ambitionne aujourd’hui d’exporter sa danse par-delà les frontières du Gabon : il rêve ainsi de faire connaître au-devant du monde la manière dont Michael Jackson a été vécu au Gabon et la façon dont il continue d’inspirer les créations chorégraphiques urbaines.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s