Escales Documentaires de Libreville 2014

Création de l’identité visuelle de la 9ème édition du Festival des Escales Documentaires de Libreville. Festival organisé par L’Institut Français du Gabon & L’Institut Gabonais de l’Image et du Son. Affiche, programme et catalogue.

Impression

 

Affiche La Clé

Réalisation de l’affiche du film « La Clé » de Olivier Rénovat Dissouva. Production de l’Institut Gabonais de l’Image et du Son.
AFF_LACLE

Le Gabon invité d’honneur du Fespaco 2013

Le Gabon est invité d’honneur du Fespaco 2013, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, un des plus grands festivals africains de cinéma. Fifty Fifty a conçu à cette occasion l’affiche et un livret de 40 pages, entre autres formats, présentant le cinéma Gabonais à travers ses principaux acteurs et réalisateurs ainsi que les films en compétition.

igis-fespaco-coverLIVRET_FESPACO_1LIVRET_FESPACO_2LIVRET_FESPACO_3

L’Œil de la Cité

AFF_OEIL_CITE

Fifty Fifty a conçu l’affiche de la série télé L’Œil de la Cité, pour l’Institut Gabonais de l’Image et du Son.

L’Œil de la Cité est une série traitant de divers sujets de société gabonais graves : crimes rituels, traitement des veuves, insalubrité, braconnage, réseau d’immigration, drogue, inceste. Un mystérieux archiviste nous relate avec délectation et cynisme des faits divers poignants, sortis tout droit de ses étagères poussiéreuses, non sans y apporter sa morale. Chaque épisode nous emmène dans un univers différent (suspens, frisson, fantastique…) et nous permet d’avoir un regard différent sur les maux de la société gabonaise. Les murs n’ont pas que des oreilles, ils ont également un œil.

Réalisation de Samantha Biffot, production Institut Gabonais de l’Image et du Son / Film en compétition au FESPACO 2013

Une vie en black or white

Réalisation de l’affiche du film documentaire, écrit et réalisé par Alice Aterianus-Owanga. production : Princess M Productions / IGIS, 52′. Film projeté en avant première le 2 décembre à 18h à l’Institut Français de Libreville (Gabon).

Résumé :
Fan de Michael Jackson, Anicet convertit depuis le début des années 1990 sa passion pour le King de la Pop en une pratique rigoureuse de la danse et une création de spectacles populaires. Fondateur d’une troupe qui réunit des jeunes danseurs de la capitale, il est parvenu à acquérir une notoriété considérable auprès du public local et auprès de son entourage, et il a imposé une véritable reconnaissance sociale pour cette pratique autrefois stigmatisée. Toutefois, loin de s’arrêter aux limites du territoire national, Anicet ambitionne aujourd’hui d’exporter sa danse par-delà les frontières du Gabon : il rêve ainsi de faire connaître au-devant du monde la manière dont Michael Jackson a été vécu au Gabon et la façon dont il continue d’inspirer les créations chorégraphiques urbaines.

Hommage à Charles Mensah

Affiche en hommage au réalisateur gabonais Charles Mensah, commandée par Imunga Ivanga, directeur général de l’Institut Gabonais de l’Image et du Son. Charles Mensah, né en 1948 et mort le 3 juin 2011 à Libreville. Il a été jusqu’en 2009 directeur général du Centre National du Cinéma Gabonais (CENACI), aujourd’hui Institut Gabonais de l’Image et du Son IGIS, et président de la FEPACI (fédération panafricaine des cinéastes). Il est le co-réalisateur de Obali (1976), d’Ayouma (1977) et d’Ilombe (1978). Il a réalisé des films documentaires, produit et signé avec un collectif de réalisateurs gabonais une grande série télévisée à succès, L’Auberge du Salut (1994).